FPS (Femmes Prévoyantes Socialistes) est le mouvement féministe égalitaire de gauche du Réseau Solidaris. Les FPS sont reconnues par la Fédération Wallonie-Bruxelles comme mouvement d’éducation permanente. Dans ce cadre, le mouvement mène des actions, des projets ou des campagnes sur diverses thématiques telles que la laïcité, l’égalité, la santé ou la citoyenneté. Il existe deux régionales en Province de Liège : Liège et Verviers.

FPS c’est aussi des écoles de promotions sociales, des centres de planning familial et un centre d’insertion socio-professionnelle (Retravailler).

Prochains rendez-vous

Activités

Projets

FPS de Liège c’est aussi

Contacts

Liège

Rue Douffet 36, 4020 Liège
04/223 01 50 • mouvement.fps.liege@solidaris.be
Facebook des FPS de Liège

Verviers

Pont Saint-Laurent 16, 4800 Verviers
087/32 76 37 • fps.verviers@solidaris.be
Facebook des FPS de Verviers

Qui sommes nous ?

En 1927, la Fédération des Mutualités Socialistes de la Province de Liège crée une société primaire autonome : La Femme Prévoyante. Celle-ci travaille activement à l’amélioration des conditions de vie des femmes et des enfants. Un effort particulier est réalisé dans la lutte contre la débilité infantile et la tuberculose via l’organisation des consultations de nourrissons et des « cures d’été ». Le rôle social de la Fédération et de la Femme Prévoyante s’intensifie durant la période de crise de 1929.

Après la deuxième guerre mondiale, la mutualité féminine « la Femme Prévoyante » ne cesse de se développer quantitativement et qualitativement par la mise en place d’avantages et de services en constante évolution. En plus de leur rôle mutualiste, les Femmes Prévoyantes Socialistes mènent des actions éducatives, sociales et politiques auprès des femmes et des familles.

L’organisation des vacances se développe considérablement : au domaine des Floricots de Tihange acquis en 1933, viennent s’ajouter les centres de vacances du Valeureux Liégeois à Oostduinkerke et de la Cité Ardente à Nieuport, où sont accueillis les enfants, mais aussi les adolescents, les familles et le 3ème âge. Parallèlement, la Femme Prévoyante met sur pied des cours d’habillement, d’artisanat contemporain et d’art culinaire.

En 1955, le service d’aides familiales est créé, il va permettre la mise en place par la FMSS de la Centrale de Services à Domicile (CSD) en 1986. Et en 1972, Le premier Centre de Promotion Conjugale et Familiale (mieux connu sous le nom Planning Familial) est ouvert. 1976, Le service animation devient « F.A.M. » : Formation, Action, Militantisme.

Au cours des années ’80, les FPS affinent leur action par rapport aux enfants et à la jeunesse par la création du service « Petite Enfance » et le développement de la mutualité enfantine vers un mouvement de jeunesse « Ampli Junior ». Espace Santé voit le jour en février 1992il répond à l’objectif que la Femme Prévoyante poursuit depuis sa création : la santé pour tous.

En 1995, Les FPS mettent en place la Maison des femmes d’ici et d’ailleurs. Ce service interculturel répond à la nécessité urgente d’une action sur le terrain en matière d’émancipation des femmes d’origine étrangère via notamment la familiarisation à la langue, la valorisation des savoirs et la reconstruction de la confiance en soi / conscience de soi !

Aujourd’hui, les FPS font partie des Associations de Solidaris. Nous sommes actives dans divers domaines : santé, insertion socio-professionnelle, accueil de l’enfance et de la jeunesse, citoyenneté et multiculturalité. Nous nous impliquons particulièrement dans la lutte pour l’égalité entre les hommes et les femmes et nous défendons des valeurs d’égalité, de justice sociale et de démocratie.